Accueil L'Isle-sur-le-Doubs en action - CAP sur 2014 Solidarité avec GFD l’Isle-sur-le-Doubs !

Solidarité avec GFD l’Isle-sur-le-Doubs !

8 min lues

La frappe, le roulage, le traitement thermique, le zinguage et le conditionnement sont les cinq étapes dans la fabrication des produits de la société GFD. Dans cette optique qualitative ; pour cette entreprise, la fabrication demande toujours plus de performance.
Les deux usines de fabrication de GFD implantées à l’Isle sur le Doubs (25) et à St Etienne (42) bénéficiaient  jusqu’alors d’un parc machine constamment renouvelé pour garantir la productivité et la performance des produits.
L’usine GFD de l’Isle sur le Doubs fabriquait uniquement de la visserie et produisait notamment les marques VBI(r) et VBA PLUS(r).
Les machines de fabrication de ce site permettaient une production journalière de 12 millions de pièces.
L’usine GFD de St Etienne, quant à elle, produisait de la boulonnerie et notamment la marque HEXA TECH(r).
Les trois centres de distribution ; de Barcelone (Espagne), de Paris (75) et de Bourogne (90), quant à eux, sont de véritables interfaces commerciales et logistiques pour le continent européen.
Il y a quelques mois ; avec plus de 7 000 tonnes de produits en stock, ces centres de distribution permettaient de livrer plus de 20 camions par jour.
La souplesse dans la façon dont leurs dirigeants leurs ont proposés les trente cinq heures, la grande rigueur et la réactivité dont les employés de l’entreprise GFD de l’Isle sur le Doubs ont démontrés ont été les principaux atouts de la logistique de cette entreprise.

Ces qualités ont permis aux dirigeants de cette entreprise de répondre à toutes les demandes dans les plus brefs délais et dans des conditions optimums de réussite.

Or ce lundi 15 Juin 2009, lors d’un  comité extraordinaire ; le cadre responsable du site de l’Isle sur le Doubs  a exposé aux salariés le souhait de sa direction de fermer les portes de ce site spécialisé dans le fortage et le décolletage et dont la moyenne d’age de ces salariés est de cinquante ans.

Des mesures de reclassement déguisées sont proposées aux 43 salariés de l’entreprise dans deux autres sites du groupe à St Etienne et à Bourogne, dans le Territoire de Belfort.

La municipalité de l’Isle sur le Doubs, dont je suis élu, ainsi que la section socialiste de l’Isle sur le Doubs, dont je suis le Premier secrétaire, réagissent activement en dénonçant cette mesure privant les salariés d’un outil de travail qu’il alimente pour certains depuis plus de quarante ans.

Je suis… Nous sommes de tout cœur avec eux et nous ne les laisserons pas tomber !

Infiniment.

Fabrice

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans L'Isle-sur-le-Doubs en action - CAP sur 2014

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Solidarité envers les salariés !

Dans un contexte où notre pays connaît une crise financière, économique et sociale d’une a…