Accueil L'Isle-sur-le-Doubs Une pause bien méritée… et quelques notes sur notre ville !

Une pause bien méritée… et quelques notes sur notre ville !

17 min lues
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’aime vraiment tenir ce blog que certains d’entre vous lisent chaque matin.

J’apprécie ce contact avec mes lecteurs et j’apprécie, donc par la même, cet échange avec vous !

Néanmoins, pour la première fois depuis plus d’un an, je vais interrompre ce blog pour une pause estivale de plus de quatre semaines.

Le succès de ce blog est réel. Environ 300 000 visites en quatre ans. Plus de 250 consultations par jour au cours du 1er semestre 2014. Ce chiffre est très significatif.

Je ne sous estime pas, et n’ai jamais sous estimé, le travail intellectuel que ce blog représente pour moi.

J’aime écrire et à vrai dire, aimant échanger que ce soit par écrit ou oralement, j’y prends un plaisir certain !

L’écriture ne me pose pas de problème. Je n’ai donc pas de difficulté à cela !

Outre qu’elle me permet de formaliser par écrit ma propre pensée et mes propres réflexions pour de futures prises de positions publiques, elle me permet aussi d’ouvrir mon champ de vision sur des sujets nationaux et locaux qui portent autant sur la politique nationale que sur la ville de L’Isle-sur-le-Doubs ou sa communauté des communes.

Aujourd’hui pour ce dernier billet du jour avant une pause bien méritée, j’ai décidé de parler des six derniers mois passés au niveau local.

La priorité pour moi, avant même le lancement de la campagne électorale et la constitution de la liste des 23, était de répondre aux enjeux et aux difficultés des L’Isloises et des L’Islois.

Mon objectif, avant même le lancement de la campagne électorale et la constitution de la liste des 23, était de porter un vrai projet de renouveau pour L’Isle-sur-le-Doubs.

Ce qui a été fait !

Tout n’a pas été simple mais le cap de l’intérêt général a été gardé, vaillamment, jusqu’à la dernière minute.

Cette campagne autour d’enjeux locaux a permis de séduire environ 40% des électeurs. Un bon score étant donné qu’aucune deuxième liste n’était présente depuis plus de 20 ans.

On savait que le combat serait difficile. Mais dans cette campagne exceptionnelle que nous avons menée, nous avons réussi à fédérer.

Je n’avais aucun intérêt personnel dans cette démarche. Et si tel aurait été le cas. Nul doute que j’aurais répondu favorablement aux offres de ralliement proposées.

Mais je ne vends pas mes amis et mes valeurs contre un petit confort personnel.

J’y reviendrai assurément dans un cinquième et prochain essai.

A contrario, j’ai choisi l’honneur et la dignité, plutôt que la compromission d’un accord.

Une décision qui me permet de me regarder dans la glace le matin en étant fier de ce que je fais de ma vie de tous les jours.

Fier du respect des valeurs qui m’ont été inculquées durant l’enfance.

Fier des vrais amis qui continueront à me suivre, à croire en moi et en mon intégrité, et à ne pas s’occuper des rumeurs comme de la politique de caniveau que j’ai subi.

Fier de la complicité qui m’unit, après cette élection, pour toujours aux L’Islois. Être candidat tête de liste ce n’est pas quelconque. C’est un rapport différent, plus proche et plus intime où la vie privée est regardée avec attention.

Je garde cela comme un trésor précieux car L’Isle-sur-le-Doubs en aura très vite besoin.

Aujourd’hui conseiller municipal d’opposition et droit dans mes bottes, je mesure le chemin effectué.

Et je l’écris avec fierté.

Oui, on peut faire de la politique avec des valeurs (humanité, proximité et honnêteté), de l’éthique et du panache.

C’est le message que je porterai toujours plus hauts dans les mois qui viennent.

Ma détermination pour cette ville est totale, et je suis fort du soutien des personnes qui me l’ont manifesté au cours de ces dernières semaines.

Enfin et pour conclure, à un moment donné, on parlait de moi comme un possible démissionnaire du conseil municipal. Alors qu’il n’en a jamais été question.

J’ai entendu aussi ici ou là que l’on me voyait pour mort et enterré politiquement.

Oubliant assurément que le succès se trouve de l’autre côté de la frustration.

Je n’ai jamais fait un plat de ce qui n’est pas grave.

Car souvenons-nous finalement, que mis à part la santé : rien n’est grave…!

Faire de chaque échec un tremplin pour savoir en tirer une leçon, et pour avancer plus loin : quelle belle école de la vie.

A vous tous, l’action ne fait que commencer !

En attendant, plus que jamais, j’ai besoin de vous.

Ce soir le soleil se couche, ET demain il se lèvera encore.

Amitiés fidèles à vous tous et bonne vacance.

Fabrice

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans L'Isle-sur-le-Doubs

5 Commentaires

  1. Fabrice FRICHET

    4 août, 2014 à 12:58 :56

    Bonjour Marc Aude,
    Je réponds à votre demande par mail sur l’adresse indiquée.
    Cordialement,

    Répondre

  2. Marc Aude...

    2 août, 2014 à 10:21 :24

    Bonjour Mr Frichet,
    Je ne sais pas si vos amis socialistes sont venus vous chercher ?
    En tout cas, je viens de lire votre message sur facebook :
     » Prendre son temps pour réfléchir ( au lieu d’agir).
    Ce n’est pas ne rien faire…
    C’est le secret pour faire le bon choix !
    #politique  »
    Et je vous écris que nous serions fiers de vous avoir parmi nous.
    Nos idées n’étant pas si éloignés que cela.
    A quelle numéro de téléphone, puis je vous appeler ?
    Cordialement,

    Répondre

  3. Jf K

    15 juillet, 2014 à 9:26 :18

    Je viens de lire la réponse à vos questions sur l’est ce matin.
    Je suis parent d’élèves à l’école sur Montbéliard.
    Vous avez raison.
    Je suis de gauche. J’ai voté PS.
    Je voterai toujours PS.
    Et ce référendum est une très bonne idée

    Répondre

  4. Michel

    14 juillet, 2014 à 20:58 :02

    Mr Frichet
    Bonne vac

    Répondre

  5. 14 juillet

    13 juillet, 2014 à 21:35 :45

    Bonne vacance Fabrice
    Profite

    Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dédicace Littéra MONTBÉLIARD – samedi 19 septembre 2020 de 10H00 à 12H00

A fixer sur votre agenda ! C’est avec un très grand plaisir que je vous annonce que je déd…