Accueil Communauté de communes des Isles du Doubs Revitalisation centre-bourg L’Isle-sur-le-Doubs…

Revitalisation centre-bourg L’Isle-sur-le-Doubs…

9 min lues
IsDoubs

Afin de revitaliser certaines zones rurales et périurbaines de métropole et d’Outre-mer, l’État a lancé le 23 juin dernier un programme pour la revitalisation des centres-bourgs.

Ce dispositif expérimental, au concours financier global de 40 millions d’euros via le Fonds National d’Aménagement du Territoire, les aides à la pierre et l’ANAH, concernera environ 50 centre-bourgs de moins de 10.000 habitants, dont le résultat sera connu à la fin de l’année.

Cette expérimentation est pilotée par le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires, en lien avec l’Agence Nationale de l’Habitat et différents services des ministères du Logement et de l’Égalité des Territoires, de la Décentralisation et de la Fonction Publique, et des Outre-Mer.

Au niveau local, la commune de L’Isle-sur-le-Doubs, centre-bourg de la Communauté de communes des Isles du Doubs, pourrait être éligible.

Recevoir de l’argent en « dotations complémentaires » est en soi une bonne nouvelle.

Mais on aurait tort de s’en réjouir car les critères de pré-éligibilité sont critiques : décroissance démographique, désertification de l’habitat ancien, augmentation de la précarité, vieillissement de la population, affaiblissement du tissu commercial, disparition de services publics et absence d’infrastructures de communication…

Il sera proposé ce soir, aux élus de la ville de L’Isle-sur-le-Doubs, de transmettre ou non au préfet de la région Franche-Comté un dossier de candidature, déposé conjointement par la commune et par la CCID, à cet appel à manifestation d’intérêt (Ami) « Centres-bourgs ».

Environ 300 centres-bourgs de moins de 10.000 habitants, identifiés début 2014 par les services déconcentrés de l’État, sont éligibles. Cinquante devraient être retenues : vraisemblablement les cinquante dossiers les plus lourds.

On aurait donc doublement tort de se réjouir si nous sommes déclarés éligibles !

Pour conclure, après avoir étudié le sujet jusqu’à il y a très tard hier soir, j’ai noté que les dossiers devaient être déposés auprès de la préfecture de région au plus tard le 12 Septembre 2014.

Or nous sommes aujourd’hui le vendredi 03 Octobre.

Nous allons très certainement en parler ce soir…

Enfin, pour terminer sur une pointe d’humour et surtout beaucoup d’ironie.

Alors que dans les communes de 3 500 habitants et plus, une note explicative de synthèse sur les affaires qui seront délibérées en Conseil municipal doit être jointe à la convocation.

Le rapport préliminaire pour le Conseil municipal de ce soir est toujours porté disparu…

Aucune obligation d’envoyer cette note pour notre ville, je le sais. Mais… après, comment voulez-vous que les élus puissent travailler dans de bonnes conditions ?!

Peut-être que l’agent Jack Malone devrait-il mener son enquête… :-)

Bonne journée à tous,

Fabrice

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans Communauté de communes des Isles du Doubs

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’Isle sur le Doubs : « C’est vrai qu’il y a eu un loupé » – Est Républicain

L’application de la réforme des rythmes scolaires à L’Isle-sur-le-Doubs, maintenant c’est …