Accueil Mes commentaires sur l'actualite Politique fiction… Politique réelle… Bruxelles !

Politique fiction… Politique réelle… Bruxelles !

3 min lues
Ou-en-est-l-amitie-franco-allemande_article_popin

Politique fiction…

Politique réelle…

Au final, peu de choses changent sur la forme.

Car, il y a au fond peu de façons de conduire un pays.

La vision idéale consiste à dérouler le programme sur lequel l’on a été élu.

Un idéal, le plus souvent, utopique !

Ensuite la vision la plus réaliste et la plus courante consiste à marier les contraires en gérant quotidiennement la complexité de la société.

Par exemple…, répondre aux demandes de redressement des comptes pour rassurer Bruxelles.

Tout en répondant à une frange de la gauche.

Bref : équilibrer les promesses et le concret.

Dans cet article, je veux en venir aux économies indispensables « à faire » sur la branche famille et au débat « à ouvrir » sur l’assurance-chômage en France.

Sur le 1er point, la natalité robuste de la France freine le vieillissement moyen de la population. Ce qui facilite le paiement de nos retraites.

Mais… moduler les allocations familiales selon le revenu des bénéficiaires est une nécessité.

Surtout que rien ne prouve que la réduction des allocations versées aux familles aisées diminuerait la natalité française.

Fabrice

 

 

Fabrice FRICHET

Je ne suis pas un professionnel mais un passionné de la politique. Citoyen de gauche, élu pendant 15 années à la mairie de L’Isle-sur-le-Doubs. J’ai adhéré au Parti socialiste en 1993. Auteur de 4 essais politiques & un roman ; je suis d’autant plus fier de moi que je n’ai jamais trahi ma famille politique, que je n’ai jamais trahi mes valeurs et que je crois peut être encore plus qu’hier Macron ou pas que la droite et la gauche existe toujours.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans Mes commentaires sur l'actualite

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Financement d’une campagne

Entendu : « C’est Intermarché et Rigault qui paye la campagne à Frichet et à Cap sur…