Accueil Mes commentaires sur l'actualite Ce que j’avais sur le coeur #Paris

Ce que j’avais sur le coeur #Paris

6 min lues
facebook-20151114-094458

Nous sommes hantés par les mêmes images qui défilent en boucle, la même angoisse poignante avec ce cran toujours plus haut vers l’horreur qui nous imprègne inexorablement.

Au moment où ce cinquième livre allait être confié aux presses de l’imprimerie, nous apprenons l’épouvantable.

Cinq, quarante, soixante, cent vingt neufs concitoyens innocents, anonymes ou quelques fois amis ou parents, assassinés avec une barbarie inhumaine alors qu’ils n’aspiraient qu’à vivre en paix !

J’ai attendu un certain temps avant d’écrire cette page, attendu que la vie reprenne ses droits. J’ai patienté, laissant les rescapés et les familles enterrer leurs proches, dignement, soutenus par la compassion et la solidarité de tout un peuple.

Nous savions que ce serait inévitable, nous redoutions que cela ne se produise depuis Charlie ; nous sommes entrés dans une nouvelle ère, où, à partir de maintenant plus rien ne sera comme avant.

Ce terrible 13 novembre 2015 installe notre si beau pays, patrie des Lumières et de la Liberté, dans un état de guerre effroyable, puisque s’en prenant à des innocents !

En première ligne d’un combat sans pitié contre une barbarie inhumaine menée par des enfants, des fanatiques, des enragés de Dieu, et par des Français transformés en bombes humaines au nom d’une religion érigée en unique source de rédemption.

En ces heures sombres pour la République, pour la France, et pour notre démocratie, nous devons prouver que nos idéaux triompheront de la peur et de tous les extrémismes fanatiques qu’ils soient religieux ou politiques.

Liberté – Égalité – Fraternité

La République Française est plus que jamais debout !   

« Puissent tous les hommes se souvenir qu’ils sont frères ! », Traité sur la tolérance, 1763 – Voltaire

Fabrice Frichet

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans Mes commentaires sur l'actualite

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Article ASSGI – Est Républicain 05.05.2010

articleassgiestrpublicain05052010.pdf …