Bréve de la vie communale et intercommunale : remise à plat..

Bréve de la vie communale et intercommunale : remise à plat..

Mes chers amis,

Si cet article a un sens, peut-être une utilité, c’est que le moment était venu de la clarté.

Je ne veux en aucun cas m’exonérer de ma part de responsabilité dans l’échec des municipales et des choix qui ont pu être les miens.

Et en cela, peut-être verra-t-on dans cet article une exigence d’authenticité pour rétablir la vérité.

Cela fait bien longtemps que j’en avais envie. Chaque fois, je trouvais une mauvaise raison de me dérober.

Pas le moment. Pas l’envie. Pas le temps. Pas le meilleur moyen.

Aujourd’hui, au vu des derniers éléments, j’ai décidé de franchir le pas.

Des rumeurs ont d’abord agité le début du mandat sur une possible démission de ma part. Que nenni, même si certains l’attendaient avec insistance… Je suis toujours là, toujours très présent. Et toujours très volontaire à l’idée de faire avancer notre ville que nous aimons tant.

Ensuite vint la désignation d’un vice-président au Pays du Doubs central où certains ne se sont pas gênés non plus…

Après deux de mes anciens colistiers se sont rapprochés de la majorité municipale pour la rejoindre. Moins de deux mois après la défaite…

Crier haut et fort lors d’un bureau de la majorité municipale de L’Isle-sur-le-Doubs leur peu de considération pour leur ancienne tête de liste, en l’occurrence moi. Quelle belle trahison, quelle classe !

Quelques années après avoir débuté cette belle aventure entre amis avec l’association Passionnément l’Islois, qui continue d’ailleurs, et qu’elle se voit cassée par pur intérêt personnel d’une extrême minorité aux ambitions démesurées : c’est navrant.

Je n’ai rien contre les désaccords en cours de mandat sur des points précis. J’ai, moi-même, quitté le confort d’une majorité en 2011 sur des dossiers précis que tout le monde connait maintenant…

Mais là !

Quitter une opposition municipale en début de mandat pour aller on ne sait où, si ce n’est par intérêt, ça s’appelle se foutre ouvertement de la parole donnée.

On en a vu plus d’un tomber pour moins que cela. Tout cela viendra en temps et en heures.

Car, si tel était le cas si flagrant d’un désaccord, chacun était libre de quitter la liste que je conduisais bien avant que les l’Islois n’aient à se prononcer.

Agir aujourd’hui de la sorte est un mensonge éhonté envers tous nos électeurs.

Un mensonge cynique que personne ne peut admettre !

Ce n’est pas une nouveauté, certes.

Mais il n’empêche qu’il existe des trahisons qui ne peuvent ni se pardonner, ni même s’expliquer de quelque manière que ce soit.

Et encore dernièrement, au cours du conseil municipal du 22 janvier 2016, qu’écrire pour la nouvelle répartition des sièges de conseillers communautaires suite à l’adhésion de la Commune d’Arcey à la Communauté de Communes des Isles du Doubs.

Trois listes présentes dont une d’anciens colistiers face à deux listes naturelles, après le résultat de mars 2014 et le fléchage des listes, menées par la majorité municipale et par moi-même.

Certes, je ne suis plus élu communautaire ce qui peut paraître comme un déni du vote des électeurs par rapport aux précédentes élections municipales.

Mais sachez chers amis que ceci ne m’empêchera pas, bien entendu, de me sentir concerné par la vie intercommunale et les décisions prises.

D’être présent en tant qu’observateur et citoyen engagé à chaque conseil communautaire à venir sur toute la durée du mandat en cours.

Enfin et bien entendu, comme la loi m‘y autorise, et ne comptant pas démissionner de ceux-ci, je continuerai à siéger aux deux instances que sont le PETR du Doubs central et le SCOT de ce dernier.

Toute mon amitié,

Fabrice

2 Réponses à “Bréve de la vie communale et intercommunale : remise à plat..”

  1. anonymat 2 février 2016 à 15:57 :21 #

    Merci pour tout ses renseignements.
    Mais rassurez-vous c’est dans la trahisons que l’on se construit une victoire

  2. Mich' 28 janvier 2016 à 12:38 :28 #

    écrit juste et légitime.

Laisser un commentaire

fabricefrichet.unblog.fr

Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA