Brèves du Conseil municipal du 26 février 2016 – projet d’aménagement d’une salle des fêtes

Brèves du Conseil municipal du 26 février 2016 – projet d’aménagement d’une salle des fêtes

Le vendredi 26 février dernier a eu lieu le conseil municipal de la ville de L’Isle-sur-le-Doubs avec quelques sujets à l’ordre du jour.

Dont un majeur concernant le projet d’aménagement d’une salle des fêtes qui était le projet phare de l’actuelle majorité.

Avant toute chose et pour commencer, j’aime le rappeler quand j’en ai l’occasion ; cette élection municipale est close. Et ce qui doit nous guider est de travailler pour notre commune au service de l’intérêt général des L’Isloises et des L’Islois.

Ce qui fait que personnellement, je ne m’opposerai pas, pour le simple fait de s’opposer, aux projets portés par la majorité lorsqu’ils me semblent judicieux et porteur pour le présent et les prochaines années.

Et malheureusement cela n’est pas le cas pour ce projet de création d’une nouvelle salle des fêtes à L’Isle-sur-le-Doubs qui est un projet dispendieux et en aucun cas en phase avec les besoins de la population.

Je ne suis pas arrivé à ce raisonnement sans peser le pour et le contre de ce dossier qui engage, financièrement, notre ville pour plus d’une décennie. Et sans demander certaines données au service de la mairie.

Et…

Devant les non réponses de la majorité à mes questions notamment sur le montant des encours de dette au 31 décembre 2015, sur le montant prévisionnel des intérêts d’emprunt pour l’année 2016, et sur le nombre exact de réservation au cours des cinq dernières années ; je n’ai pas appuyé cette proposition lors de ce conseil municipal.

Car…

J’estime que mettre 2,976 millions d’euros pour ce projet situé dans les actuels ateliers municipaux est risqué pour les prochaines années. Sans compter les nouveaux ateliers à construire pour une somme dépassant 1 millions d’euros.

Soit 4 millions, une hérésie, pour une salle qui existait déjà à L’Isle-sur-le-Doubs et qui déjà avait connu un certain nombre d’investissements, d’améliorations et de travaux d’entretien au cours de ses dernières années.

4 millions d’euros c’est sans compter le montant des frais de fonctionnement à venir.

Alors avec gravité, j’écris sans détour que…

4 millions d’euros c’est hypothéquer les possibles projets d’investissements à venir dans notre collectivité.

Et c’est sans compter que le problème reste le même. Celui d’un montant de location trop élevé pour notre salle des fêtes municipale.

Car contrairement à ce qui est évoqué par la majorité, notre salle des fêtes municipale ne présente pas un taux d’occupation correct mais très bas. Ce qui est confirmé par le montant des recettes effectuées pour la location de celle-ci :

Année 2013 :

1361.00 € d’encaissement

Année 2014 :

1163.50 € d’encaissement

Année 2015 :

1849.00 € d’encaissement

Et contrairement à ce qui est évoqué aussi par la majorité, notre salle ne souffre pas non plus de la concurrence proche d’autres équipements mieux adaptés et plus attrayants mais, comme indiqué ci-dessus, d’un montant de location bien supérieur à ses voisines.

Alors…

D’un point de vue global ; à quoi peut-on s’attendre pour les prochaines années ?!

Bien entendu, et c’est désormais inévitable, à une forte hausse de la fiscalité locale pour rembourser un investissement qui pourrait dépasser 60 € par habitant et par an.

Et à de nouveaux frais de fonctionnement à venir avec un nouveau bâtiment municipal à entretenir.

Pour conclure, vous l’avez bien compris, en vue de proposer une solution à tous nos concitoyens, les engagements pris envers la population notamment concernant une meilleure gestion de l’argent public dans notre ville sont plus que jamais d’actualité.

N’hésitez pas à me contacter si vous le souhaitez.

n° perso après 18H00, 06.72.11.55.06

Cordialement,

Fabrice Frichet

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

fabricefrichet.unblog.fr

Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA