Accueil Mes commentaires sur l'actualite Nous sommes chacun comptable de notre sécurité, et de la sécurité des autres

Nous sommes chacun comptable de notre sécurité, et de la sécurité des autres

11 min lues
13654408_647010708797680_343062605278670054_n

Quelques semaines que je me suis pas penché sur l’écriture au sein de ce blog que tiens depuis maintenant plus de 7 années avec plaisir.

Le besoin de souffler, de me ressourcer et d’observer sans forcément s’exprimer.

Ainsi au cours de ses semaines estivales, j’ai lu. De tout et beaucoup.

Dont un livre témoignage de Marceline Loridan-Ivens, absolument bouleversant, ravivant l’horreur de la déportation. Percutant pour ceux qui osent se reconnaitre dans la plus extrême des droites !

Depuis quelques jours, je suis avec peine que nombreux de mes camarades socialistes devraient plutôt concentrer leurs efforts pour que la gauche soit au second tour à la prochaine élection présidentielle de 2017. Et ainsi, ne pas confondre disputer le leadership du Parti socialiste et conquérir la présidence de la République.

Je constate enfin que la droite a fait de l’Islam son cheval de bataille pour la primaire LR. C’est navrant : car faire le commerce des petites et grandes haines n’arrange rien à la situation dramatique que nous traversons.

Ce débat exigeant sur la place de l’Islam en France lancé dernièrement par des membres du clergé et par des intellectuels est pertinent. Mais c’est sans doute oublier que ce problème du fanatisme religieux ne se joue pas en premier lieu dans les mosquées. Mais très certainement dans les prisons et dans le champ laissé libre à ces fanatiques de la charia : des fous de Dieu qui sèment la mort et surtout qui se trompent d’Islam en basculant dans le camp de Daesh…

Ainsi pour tous les maux que nous traversons ;

L’élection présidentielle de 2017 sera une élection sans précédent dont les principaux repères politiques se sont dissous.

Avec un peuple qui pourra aussi bien choisir une abstention de masse qu’une participation punitive sévère au profit des extrêmes. Dont les attentats de l’été et le tout sécuritaire ont déplacé le centre de gravité vers des thèmes morbides desquels rien de positif ne peut venir. Et comme une réponse erronée à cela, la droite va vouloir charger le bulletin de vote de communautarisme.

Et maintenant certains maires, de droite comme de gauche d’ailleurs, ont décidé d’interdire le burkini. J’avoue être hésitant sur le sujet. Car si d’une part je considère cette tenue comme une tenue religieuse. D’autre part, je pense que l’on va trop loin.

La bonne attitude consiste-t-elle à s’entêter dans cette direction ou à tenter de changer le cours des événements ? Je ne sais quoi penser. Et mon avis n’est pas tranché.

Car cette question est piégée !

A des moments, je dirais oui et à d’autres non. En somme, je suis favorable à une réflexion sur la laïcité au XXIème siècle, dans notre société actuelle, en France, plutôt que d’alimenter le débat à tout va.

Pour conclure cet écrit de rentrée sur mon blog politique, nous sommes chacun comptable de notre sécurité, et de la sécurité des autres. C’est pourquoi, je poste ce drapeau tricolore, propriété de la République et de notre démocratie issue des Lumières.

Un drapeau qui appartient à tous et avant toute chose aux démocrates et aux républicains de ce pays.

Amicalement,

Fabrice Frichet

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans Mes commentaires sur l'actualite

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mon intervention ce matin à la radio @bleubelfort #‎invite7h45

Les grandes lignes de mon intervention ce matin à la radio. @bleubelfort : «Rien n’a…