Le mouvement des « gilets jaunes », solidaire sur le fond, très largement soucieux sur la forme

Le mouvement des « gilets jaunes », solidaire sur le fond, très largement soucieux sur la forme

Je ne fais pas partie de ses élus qui fanfaronnent devant un mouvement dit populaire quelques mois avant les échéances électorales et qui le reste du temps sont absents notamment pour les fermetures d’usine.

J’ai démontré par le passé que mon engagement au côté des ouvriers licenciés n’était pas un vain mot.

Alors oui, le populisme des élus tel que l’on peut le voir à toutes les échelles est un danger pour la démocratie car le populo élu n’aime guère les débats sur son bilan préférant surtout surfer sur la vague des revendications pour dénoncer  une certaine élite dont il ne fait pas partie.

Une élite qui ne comprend rien au peuple.

Et tout cela pour ne pas montrer surtout qu’il ne fait rien et est seulement là pour les photos…

Récemment, j’ai dit ce que je pensais sur le mouvement des « gilets jaunes ».

Même si on ne m’y verra pas, je suis solidaire sur le fond, et très largement soucieux sur la forme.

Solidaire sur le fond car la hausse des prix des carburants n’est qu’un des aspects du problème et sans doute pas le principal. Les raisons de la colère sont nombreuses : de l’augmentation de la fiscalité en général, à la question du pouvoir d’achat, à la place de l’avenir de nos enfants, etc.

Soucieux sur la forme car si d’un côté, il m’est insupportable de voir l’extrême droite radicaliser les blocages, récupérer, voire noyauter les « gilets jaunes » et pratiquer cette dérive totale dans ce mouvement parti pour être populaire.

Il m’est aujourd’hui encore plus insupportable de voir le gouvernement durcir le discours.

Encore plus insupportable de voir le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, avertir que les forces de l’ordre procéderaient à des contrôles d’identité et des verbalisations.

Toujours insupportable de voir le silence du chef de l’État et la fermeté du premier ministre qui, tout en disant entendre les revendications, assure maintenir le cap.

Dans tout cela, la gauche doit se positionner et pas que dans la contestation.

F. Frichet,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

fabricefrichet.unblog.fr

Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA