Parlons de 1er mai et de muguet…

Parlons de 1er mai et de muguet…

Parlons de 1er mai et de muguet…

Chaque année depuis que je m’en souvienne. Je fréquentais et suivais les organisations syndicales pour plus de reconnaissance de ce que j’appelle l’humanisme sociale et le droit des salariés, du privé comme du public.

Hier je me suis échappé volontairement à cette habitude car j’estime que le dialogue au sein de l’état n’est plus là. Les pouvoirs ne sont plus là. Les directions décentralisées de l’Etat ne suivent pas.

La sécurité n’est plus là.

Je suis social-démocrate et écologiste et j’estime que 17 milliards mis par l’Etat ce n’est pas assez ou pas assez c’est en total décalage.

Rien n’est pris à la hauteur.

L’environnement est oublié.

Il manque un grand dessein, une trajectoire, pour la question énergétique par exemple.

On ne peut plus faire comme si la planète allait bien.

On ne peut pas opposer l’écologie au social.

On peut trouver par le dialogue une voie de sortie mais pas comme cela.

Notre pays est dans une voix de dépression qui n’est pas acceptable.

Voilà modestement ce que j’avais à dire ce matin.

Je reste un soutien aux dirigeants de cette gauche française sociale-démocrate et j’espère comme l’Espagne l’a montré au cours du week-end dernier que celle gauche française reprendra la voie du terrain, la voix d’un socialisme démocrate assumé où la question de l’écologie est assumée.

Et cela aussi dans la perspective d’élection municipale qui approche…

Fabrice,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

fabricefrichet.unblog.fr

Non à la fermeture du CREPS... |
sectionlocalepslvsr |
ahmed remaoun |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LE BLOG EDUCATIF
| ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA