Accueil Mes commentaires sur l'actualite Lettre du Renouveau n°1 – Section PS Montbéliard

Lettre du Renouveau n°1 – Section PS Montbéliard

8 min lues
156353096_3888935491168457_5998042332200215757_o

Section PS Montbéliard
Album : Section PS Montbéliard

12 images
Voir l'album
 

Chers toutes et tous,
Dans cette première lettre du Renouveau, retrouvez toutes les infos de la section Parti socialiste de Montbéliard et des communes voisines jusqu’à Pays de Clerval.
Dans notre esprit, c’est une évidence : il y a une envie de gauche !
Et si le Parti socialiste et la gauche dans sa diversité veulent peser lors de la présidentielle de 2022 et nous sortir du duel annoncé par les médias Macron/Le Pen ; il est un enjeu essentiel de renouer le contact avec nos concitoyens pour réellement proposer une alternative de gauche qui soit la plus rassembleuse possible.
Se questionner, vous informer sur l’action de nos élus, comprendre le monde et confronter nos points de vue tout en réaffirmant nos valeurs : tel est l’objet de cette lettre trimestrielle qui commence aujourd’hui et que je vous invite à recevoir régulièrement et même à diffuser à vos contacts.
Pour construire le changement nous avons besoin de votre soutien et de votre engagement.
Bonne lecture !

Fabrice FRICHET

Secrétaire de la section PS de Montbéliard

Fabrice FRICHET

Je ne suis pas un professionnel mais un passionné de la politique. Citoyen de gauche, élu pendant 15 années à la mairie de L’Isle-sur-le-Doubs. J’ai adhéré au Parti socialiste en 1993. Auteur de 4 essais politiques & un roman ; je suis d’autant plus fier de moi que je n’ai jamais trahi ma famille politique, que je n’ai jamais trahi mes valeurs et que je crois peut être encore plus qu’hier Macron ou pas que la droite et la gauche existe toujours.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Fabrice FRICHET
Charger d'autres écrits dans Mes commentaires sur l'actualite

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La crise du monde paysan – Le blocage des éleveurs

D’une famille issue du milieu agricole, force est de reconnaitre que je connais assez bien…